Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/10889/9213
Title: Στ. Δημητριάδης και L.-S. Mercier : ουτοπικά όνειρα του 18ου αιώνα
Other Titles: St. Demetriades - L.-S. Mercier : Rêves Utopiques du XVIIIème siècle
Authors: Αθήνη, Στέση
Keywords: Επιφάνειος Δημητριάδης
Μετάφραση
Ουτοπία
Διαφωτισμός
Keywords (translated): Translation
Louis-Sébastien Mercier
Utopia
Enlightenment
Source: Σύγκριση / Comparaison
Abstract: --
Abstract (translated): En 1797 paraît à Vienne sous la signature de Stephanos Demetriades (1760-1827) un court récit, en langue vulgaire, intitulé Compilations. Il s’agit d’une futurologie dont l’intrigue se déroule en l’an 2400, dans une société qui a déjà vu se réaliser une grande partie de revendications du siècle des Lumières. Stephanos Demetriades, érudit, originaire de l’île de Skiathos, tout en déclarant qu’il s’agit d’une traduction ne mentionne ni la langue d’origine ni l’auteur du texte étranger. Pendant longtemps dans la bibliographie hellénique on a tenu ce texte pour un original. Pourtant des recherches récentes ont démontré qu’il s’inscrit dans la lignée des traductions de textes français en langue grecque vulgaire. Il s’agit, en fait, d’une traduction du roman L’An 2440 ou rêve s’il en fut jamais (1771) de Louis-Sébastien Mercier (1740-1814). La confrontation entre le texte grec et le texte français révèle que le traducteur suivant la méthode des « Belles Infidèles », a sélectionné les passages traduits en fonction des intérêts particuliers du public grec. D’autre part il a omis délibérément toute référence aux faits et lieux historiques évoqués afin de mieux adapter son texte aux exigences de la réalité grecque de la fin du XVIIIème siècle.
Appears in Collections:Τμήμα Φιλολογίας (Δημοσ. Π.Π. σε περιοδικά)

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
Δημητριάδης Mercier Σύγκριση.pdf1.38 MBAdobe PDFView/Open


Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.